Accueil/Les absents

Le livre

Les absents

Entre Liban et France, une femme entreprend d’évoquer sa vie par le prisme de ceux qui ont compté pour elle, répertoriés dans ses carnets d’adresses.

Les “absents” ne sont plus, ou bien la vie les a éloignés. Sa mémoire fait ainsi renaître les disparus, ravivant avec eux des émotions, des tranches de vie, un parcours, et dessine par ordre alphabétique l’histoire d’un pays heureux, puis déchiré et à jamais meurtri. D’Alice à Zelfa, quelle que soit leur confession, ils étaient du même sang et du même cœur. Les portraits de Beyrouth ancrent les racines, ils disent l’enfance et les serments. Ils disent aussi l’innocence brisée, les déchirures, et annoncent le besoin du partir. Viennent alors les portraits de Paris. Le Paris de l’exil et du passage inéluctable à l’âge adulte. D’autres liens se créent, de toute pièce, résistent au temps ou se défont.

L’éditeur

Rivages

106, boulevard Saint-Germain - 75006 Paris www.payot-rivages.net

L’auteure

Georgia Makhlouf

Membre du Comité éditorial de L’Orient Littéraire, Georgia Makhlouf partage son temps entre Paris et Beyrouth. Pour son premier roman, elle raconte l’histoire du Liban, rend compte des échos de la guerre, par le prisme des personnes qu’elle a connues et qu’elles retrouvent dans son carnet d’adresses. ”

extrait du site www.batcarre.com

Catégorie Roman

Catégorie Bande dessinée