Accueil/Avec tes mains

Le livre

Avec tes mains

Orphelin à huit ans, très tôt livré à lui-même, Abd el-Kader survit en Algérie dans la misère et la peur. Pour offrir un avenir meilleur à la famille qu’il s’est construite, il migre vers la France où à l’époque le travail ne manque pas et réussit à faire venir les siens. Bien des années plus tard, un fils reconstitue la vie de son père et lui dédie ce livre. Avec le portrait de cet homme, se dessine peu à peu celui de la famille entière et en demi-teinte celui de l’auteur lui-même. Leur histoire raconte tour à tour la colonisation, les guerres endurées sous le drapeau français, l’immigration, les soubresauts d’une conquête d’indépendance, une terrible vie de labeur. Des souffrances endurées, des espoirs nourris puis des désillusions, naîtront la solitude et l’usure de soi qu’un travail de forçat aura irrémédiablement installée. Une distance qu’il fallait réduire, un silence qu’il fallait rompre. L’enfant devenu adulte rend un hommage posthume à Abd el-Kader son père, il dresse pour lui un tombeau d’amour si longtemps contenu.

L'extrait

Tu oublieras ta toux, ton réveil sonnera à l’heure. À l’aube un camion bâché viendra stationner dans la cour et tu enjamberas les ridelles, pour y grimper. Sur des bancs de bois sont assises des ombres dont tu ne distingues pas les visages. Par réflexe, tu dis bonjour dans ta langue, et des voix te répondent en arabe. “Sbah el haïr”.

L’éditeur

Rouergue

Parc Saint Joseph - BP 3522 - 12035 Rodez cedex 09 www.lerouergue.com

L’auteur

ahmed Kalouaz

Ahmed Kalouaz est né en 1952 à Arzew en Algérie. Quelques mois plus tard, sa famille s’installe en France où le père travaille déjà. Du parcours d’Ahmed Kalouaz, on ne sait pas grand chose si non ce qu’il en dit lui même : 
“Cette vie avance, et un jour on se dit que l’on écrit. Et puis par hasard, cela intéresse deux ou trois personnes, un cercle d’initiés, ça donne du plaisir ou de l’émotion. (…) On écrit, mais il est aussi important de respirer, de courir ou d’aimer. Il paraît que de tant marcher et tant aimer naissent les livres. Ils naissent alors, mais on avait oublié que le plus important pour un livre, c’est de vivre”. Ahmed Kalouaz écrit des livres, intervient dans des lectures publiques, anime des ateliers d’écriture. Il est l’auteur d’une vingtaine de livres, nouvelles, romans, pièces de théâtre et livres pour la jeunesse.

Catégorie Roman

Catégorie Bande dessinée