Accueil/Le Quartier américain

Le livre

Le Quartier américain

Tripoli, Liban. Lorsque la mère d’Intissâr était au service de la famille d’Abdel-Karim Azzâm, les deux enfants ont joué ensemble quelquefois. Tout les séparait pourtant, elle dans le faubourg le plus pauvre de la ville, “le Quartier américain”, lui dans les hautes sphères de l’élite fortunée. Et puis la turbulente Intissâr a épousé un combattant raté, amer et violent ; Abdel-Karim lui, a été envoyé à Paris loin des tensions croissantes et des attentats. Il y vivra une folle passion et en reviendra abandonné et meurtri. À son tour femme de ménage chez les Azzâm, c’est naturellement auprès d’Abdel-Karim, qui vit maintenant reclus dans ses souvenirs, qu’Intissâr confie la peur qu’elle nourrit à propos de son fils aîné Ismaïl. Ismaïl, dont elle a toujours été si proche. Elle ne sait rien des études abandonnées faute de moyens, rien des prédicateurs religieux qui se multiplient dans son quartier, rien de la proie idéale que la jeunesse désœuvrée est devenue. Avant de disparaître il y a deux semaines, Ismaïl lui a juste laissé un téléphone portable.

L'extrait

À présent, il marchait seul, la tête baissée, sans presser le pas. L’un après l’autre les copains du quartier s’éloignaient de lui. On aurait dit qu’il avait vieilli. Si par hasard il leur adressait la parole, c’était pour les dissuader de telle ou telle chose que, jusque-là, ils avaient toujours faite ensemble. Ils crurent d’abord qu’il jouait la comédie, puis finirent simplement par l’ignorer. Il priait cinq fois par jour.

L’éditeur

Actes Sud

Place Nina-Berberova BP 90038 - 13633 Arles cedex www.actes-sud.fr

(c) DR

L’auteur

Jabbour Douaihy

Jabbour Douaihy est né en 1949 à Zhgarta, au nord du Liban. Professeur de littérature française à l’Université de Tripoli, il est également traducteur et critique littéraire à L’Orient littéraire, le supplément du quotidien libanais francophone L’Orient-Le Jour. Son précédent roman, Saint Georges regardait ailleurs, obtient en 2013 le Prix du roman arabe. Jabbour Douaihy compte parmi les grands acteurs culturels de son pays.

Bibliographie (à la date de la sélection du titre)

  • Le quartier américain, trad. de Stéphanie Dujols, Actes Sud, 2015
  • Saint Georges regardait ailleurs, trad. de Stéphanie Dujol, Actes Sud, 2013
  • Pluie de juin, trad. d’Houda Ayoub et Hélène Boisson , Actes Sud, 2010
  • Rose Fountain Motel, trad. d’Emmanuel Varlet, Actes sud , 2008
  • Équinoxe d’automne, trad. de Naoum Abi-Rached, Centre d’études du monde arabe et asiatique de l’université de Toulouse-Le Mirail, 2000
  • L’Âme de la forêt (Horch Ehden), Hatem, 1998

Catégorie Roman

Catégorie Bande dessinée