Accueil/Après le silence

Le livre

Après le silence

Port-St-Louis-du-Rhône. Travailleur irréprochable et syndicaliste militant, camarade fidèle et droit, mari attentif et père respecté de trois garçons, patriarche charismatique,… Louis Catella est une figure du monde ouvrier des années 60. Quand il meurt brutalement d’un accident du travail en juillet 1974, comme au champ d’honneur, il accède au statut de héros, tant à l’usine que dans le cercle familial. Un fantôme omniprésent avec lequel son plus jeune fils de sept ans va devoir grandir, entre crainte de le décevoir puisqu’il veille toujours, et fougue que son jeune âge lui dicte. L’enfant devenu adulte s’est construit dans la mythologie de ce père idéalisé et d’une culture ouvrière à jamais disparue. Il imagine alors un impossible face à face afin de se réapproprier son géant et lui rendre hommage, quitte à trahir ses idéaux. Ne dit-on pas en psychanalyse qu’ “il faut tuer le Père” pour accéder au statut d’homme, voire de père à son tour ? Comment faire quand ce père est déjà mort ?

L'extrait

C’est ça ton accident. C’est la peur de la mort. La vie, c’est toi si fragile à quatre ans, la vie qui part en l’air, à l’envers, la vie qui s’envole et qui chute, immobile, la vie qu’on ranime, la vie c’est ton short de quatre ans, tes sandales rouges de petit garçon que mémé t’a achetées, la vie c’est ton tricot en éponge, c’est une vie en l’air, suspendue. La vie ce sont les quenelles que tu manges à l’hôpital pour la première fois et tu les aimes et maman t’en fera à la maison quand tu rentreras, la vie c’est le livre rouge de Babar que Tonton Henri t’a offert (…)

L’éditeur

Liana Levi

1, place Paul-Painlevé - 75005 Paris www.lianalevi.fr

(c) Philippe Matsas / Opale / Liana Levi

L’auteur

Didier Castino

Didier Castino est né en 1966. Après avoir enseigné dans les quartiers nord de Marseille, il est depuis presque dix ans professeur de Lettres dans un lycée du centre ville. Tout en écrivant “des petits riens”, depuis toujours, Didier Castino a mûri de nombreuses années l’exercice du roman. Après le silence est publié en 2015, le livre est aussitôt récompensé par le Prix du Premier roman. Humblement, l’auteur n’en confiait pas moins à Télérama peu de temps après cette distinction : “Je ne suis pas près de dire que je suis écrivain, le mot est trop fort”.

Catégorie Roman

Catégorie Bande dessinée