Accueil/La Nuit du misothrope

Le livre

La Nuit du misothrope

Josepha, c’est le rayon de soleil du coin. Sans relâche elle fait sa tournée quotidienne, apporte le journal, boit un café, bavarde un peu, tente à tout prix de créer du lien et de n’oublier personne. Mais le 4 août approche… et la terreur s’empare du quartier. Tous les habitants savent que la mystérieuse malédiction va s’abattre : durant la nuit du 4 au 5 août quelqu’un va disparaître. C’est comme ça chaque année. Les précédentes victimes avaient toutes quelque chose en commun, une particularité, un “défaut de caractère” qui en faisaient des exclus, des solitaires par vocation ou par défaut. Des “invisibles” comme les appelle Josepha. Une Josepha dévouée qui, la date fatidique approchant, redouble d’attentions pour chacun, réconforte et apporte tout ce qu’elle peut de douceur dans les solitudes. La nervosité croît pourtant. Qui sera le prochain sur la liste, qui peut bien être le coupable ?

 

L’éditeur

Atrabile

7 rue De-Miléant - 1203 Genève (Suisse) atrabile.org

(c) DR

L’auteure

Gabrielle Piquet

Gabrielle Piquet est née à Paris en 1979. Elle commence par étudier les Sciences politiques, puis au retour d’un séjour à Londres, renoue avec le dessin qu’elle n’avait jamais réellement quitté. Diplômée de l’École européenne supérieure de l’image d’Angoulême en 2006, elle publie son premier livre l’année suivante avec l’adaptation de trois nouvelles de Tonino Benacquista. Elle participe ensuite à un ouvrage collectif avant de revenir à des récits plus personnels, emprunts de délicatesse et de poésie.

Bibliographie (à la date de la sélection du titre)

  • La nuit du misothrope, Atrabile, 2017
  • Les idées fixes, Futuropolis, 2014
  • Arnold et Rose, Casterman, 2012
  • Les enfants de l'envie, Casterman, 2010
  • Trois fois un, Futuropolis, 2007

Catégorie Roman

Catégorie Bande dessinée