Accueil/Aveu de faiblesses

Le livre

Aveu de faiblesses

Yvan traîne sa lourdeur et son adolescence mal dégrossie dans un petit bourg sans saveur du nord de la France. Il est gros parce que sa mère collectionne des boîtes de camembert, qu’elle sculpte des animaux dans du beurre et qu’il faut bien écouler le surplus. Il est laid aussi. Méprisé au lycée comme au dehors, il n’a pas d’amis et subit des humiliations continuelles. Alors forcément, lorsque le corps du petit voisin est découvert dans un terrain vague, Yvan le simplet est aussitôt désigné comme le coupable idéal. Les apparences jouent contre lui depuis le début. Sous l’emprise de sa mère qui pour le protéger aggrave son cas, l’ado craintif, irritant, se retrouve seul aux prises d’un processus judiciaire cruel et paresseux où tout concourt à l’enfoncer. Dans un climat trouble de bout en bout, Yvan encaisse. Antihéros parfait, il révèle sa propre histoire sur fond de revanche sociale et apparaît au fil des pages.

L'extrait

Cela fait plusieurs semaines que le petit Romain Barral a été tué. Tout le village ne parle que de ça. Des journalistes de Paris et de Lille ont réservé toutes les chambres des deux hôtels les plus proches de Montespieux-sur- la-Dourde. Quelques habitants ont même transformé certaines pièces de leur maison en chambres qu’ils louent à des curieux, et plus souvent à des photographes, qui cherchent le cliché original qu’ils revendront à des journaux. Tous les gens du village se regardent. Tout le monde se méfie. Moi, j’ai l’habitude, on m’a toujours regardé bizarrement.

L’éditeur

Albin Michel

22 rue Huyghens - 75680 Paris Cedex 14  www.albin-michel.fr

L’auteur

Frédéric Viguier

Frédéric Viguier est né à Nîmes en 1968. Entrepreneur, il créé trois sociétés dans les secteurs de la communication, du sport et du vin, et commence son parcours artistique avec l’écriture d’une pièce de théâtre qui sera jouée au Festival Off d’Avignon en 2012. Deux autres pièces suivront, dont l’une sur Camille Claudel et l’autre sur Haroun Tazieff. C’est en s’inspirant de ses nombreuses expériences professionnelles qu’il décide d’écrire son premier roman, Ressources inhumaines. Frédéric Viguier continue de travailler dans le monde du vin par plaisir mais se consacre désormais à l’écriture.

Bibliographie (à la date de la sélection du titre)

  • Aveu de faiblesses, Albin Michel, 2018 - Livre de poche n°34989
  • Ressources inhumaines, Albin Michel, 2015

Catégorie Roman

Catégorie Bande dessinée