Le sens du détail dans Faire Mouche

Faire mouche est un des livres les plus compliqués que j’ai eu à lire. Pourquoi ? Eh bien parce que dans ce livre il y a une manière bien particulière de raconter, tout est détaillé, ça peut aller de quelque chose d’important à quelque chose qui ne l’est pas. Je suppose que ça doit être la manière d’écrire de l’auteur mais quand même. Mais à part ça, on peut voir qu’il y a du potentiel dans l’histoire, il y a de l’intrigue, une histoire de famille complexe et du mystère.

Ce roman évoque l’histoire d’un homme ordinaire qui va partir en vacances à la montagne avec sa fiancée Claire, mais en vérité ils partent en vacances pour visiter son oncle qui va bientôt mourir. Et cela fait des années qu’il n’est pas parti voir sa famille parce qu’il a une relation assez conflictuelle avec eux.

Je trouve que l’intrigue est bien choisi car cela nous donne envie de continuer à lire le livre pour savoir pourquoi il ne s’entend pas avec sa famille et pourquoi il n’est pas venu les voir tout ce temps. Je peux dire que l’histoire n’est pas mauvaise mais le seul problème, du moins pour moi, c’est cette manière de détailler la moindre chose : ça gâche un peu la lecture au point de ne pas pouvoir être pris dans l’histoire, qui est pourtant intéressante. En tous cas c’était tout de même bien de pouvoir sortir de ma zone de confort pour lire un genre de lecture que je n’ai jamais lu auparavant.

Nora / Lycée Honoré Estienne d’Orves