À l’occasion de l’ « année Giono 2020 » initiée par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, un 13ème titre Hors compétition intègre cette année la sélection : l’adaptation en bande dessinée du roman Le Chant du Monde par Jacques Ferrandez (Gallimard, 2019). Une façon de célébrer l’œuvre de Giono, l’année du cinquantenaire de sa mort, et de faire découvrir l’un de ses titres phares aux lycéens et apprentis de la région.

Auteur de nombreuses bandes dessinées dont la série Les Carnets d’Orient (chez Casterman) et l’adaptation de L’Étranger d’Albert Camus, Jacques Ferrandez prête ici son trait à l’univers de Jean Giono. Des dessins à l’aquarelle qui illustrent parfaitement les descriptions de la Nature, tant magnifiée par l’auteur manosquin. Une Nature à la fois belle et cruelle.

Le Chant du monde met en scène Antonio, un homme du fleuve, auquel un vieux bûcheron vient demander de l’aide pour retrouver son fils disparu. Antonio n’hésite pas à emprunter avec lui un chemin plus périlleux qu’il n’y paraît. Les deux hommes se dirigent vers le Haut Pays, territoire du terrible Maudru, chef des bouviers qui règne en maître sur les hommes et les bêtes. L’affrontement sera inévitable, mais quelle forme prendra-t-il ?… Le Chant du monde est un véritable récit d’aventures qui sans aucun doute plaira à nos chers lycéens et apprentis.

Par ailleurs, de nombreuses expositions inédites et manifestations sont organisées sur le territoire, parmi lesquelles l’exposition “Giono” au Mucem du 30 octobre 2019 au 17 février 2020 ‚et l’exposition autour de la bande dessinée Le Chant du monde à la médiathèque d’Herbès, à Manosque.